Communication Vignerons Indépendants, diviser et ne pas régner

Merci de liker
https://www.vigneron-independant.com/nouvelle-campagne-daffichage

Le 19 décembre 2018, nous avons pris connaissance de la nouvelle campagne de communication des vignerons indépendants intitulée : NON A LA STANDARDISATION.

Ma première impression…

Franchement, lorsque j’ai vu pour la première fois cette image, sensée représenter l’image des Vignerons Indépendants, je vous assure, j’étais dégoûté… mais au plus haut point.

Pourquoi?

Quelles sont les missions de la Fédération des Vignerons Indépendants?

  • Défendre et promouvoir l’entreprise familiale.
  • Mieux vendre.
  • Communiquer.
  • Promouvoir le métier.
  • Rendre les entreprises plus performantes.

Tout ceci est extrêmement louable

Analyse de la publicité:

Maintenant, si l’on jette un coup d’œil à cette campagne, qu’est ce que l’on y voit?

Au premier plan de l’image, c’est évidemment le logo si reconnaissable de la fédération, sur la capsule rouge qui nous indique que l’on est bien dans une publicité pour les “Vignerons Indépendants”.

Au dessus, on peut lire le slogan : “Non à la standardisation ! “

En arrière plan on voit des bouteilles grisées, agencées sur des étagères, en ordre bien rangé, se ressemblant toutes les unes les autres.

Notre vue se déplace enfin vers le bas où est noté “Des vins et des personnalités authentiques”, puis le fameux message de prévention en évidence dans un bandeau bien séparé de l’image.

J’en retiens quoi?

 Tout simplement une médiocrité intellectuelle qui fait peine à voir. Que l’on m’explique l’intérêt de stigmatiser

  • d’une part les autres confrères non adhérents?
  • d’autre part une partie de ses partenaires distributeurs?

Je m’explique, personne ne me fera l’offense de me dire que je me trompe lorsque l’on voit facilement que les bouteilles du second plan rappellent les étagères de la Grande Distribution. Le sous texte étant ” la GD vous vend de la merde mais nous, NON”.

C’est irrespectueux envers les vignerons qui ont un modèle économique adapté aux besoins de la Grande Distribution et qui sont tout aussi vignerons que les autres. C’est aussi extrêmement “faux cul” (pardon de le dire ainsi) de cracher ouvertement sur la Grande Distribution, qui, je le rappelle en citant le dossier de presse des VI de 2017, sont des partenaires de distribution.

Gratitude et positivisme: c’est possible?

Pour une fédération qui a tant de choses positives à présenter, comme la force de ses salons, qui permettent la rencontre physique avec les clients, ou les efforts faits dans l’oenotourisme ou la volonté de toujours accompagner les vignerons dans des transitions vertes ou sur de nouveaux marchés à l’internationale, POURQUOI avoir choisi de créer une campagne CLIVANTE, visuellement TRÈS AUSTÈRE (les communicants doivent se gargariser d’avoir choisi un slogan militant en cette période de gilets jaunes)?

On a tous le droit d’adopter des stratégies “différentiantes” , et c’est même recommandé dans des marchés fortement concurrentiels, mais présenter cette différence pour enterrer et les partenaires et les confrères, c’est juste NUL !

Ce nouveau siècle s’ouvre sur une ère digitale qui n’est déjà plus à son commencement mais qui est mûre et qui cherche à remettre le “consommateur au milieu d’une EXPÉRIENCE valorisante pour lui”. Ce qui le poussera naturellement à être fidèle et prescripteur. Et quoi de mieux que de communiquer sur les médias sociaux et l’e-commerce pour engager cette expérience client?

Le site des Vignerons Indépendants s’était placé comme objectif de devenir leader de la vente sur internet avec “plugwine” (PlugWine … sérieux…) et ventealapropriete.com mais je ne les vois pas encore détrôner les pure players comme CDiscount ou VentePrivée. Où est la motivation?

En vérifiant sur Instagram, l’activité sur le #vigneronsindépendants est au ralenti et surtout n’engage en rien les consommateurs. C’est THE PLACE TO BE pour vous BORDEL !!

Il est dit qu’une part des budgets serait affectée à la diffusion de la campagne sur le web. Je suis une cible idéale pour celle-ci. J’en vois passer beaucoup d’autres dans mes différents fils ‘actualité, mais celle -ci. Non… VOUS FAITES QUOI???

Que va faire cette campagne de communication des vignerons indépendants?

  • Gaspiller de l’argent clairement, les plaquages 4×3, on le sait, ne touchent plus personne. La campagne aurait du être plus axée sur le web. Surtout qu’elle s’accompagne d’une publicité en vidéo qui s’anime très bien.
  • Zéro impact dans l’esprit des consommateurs car une bonne partie est stigmatisée (celles et ceux qui achètent leur vin en GMS).
  • Créatrice de conflits entre les producteurs de la filière.

 Pour conclure, quoi penser de cette communication des vignerons indépendants?

vous gagnerez mille fois plus en mettant en avant vos OUI plutôt que vos NON! Offrez du positivisme, de la joie de vivre et du plaisir visuel à vos consommateurs.

Rappelez vous qu’une campagne de pub, ça doit AUSSI recruter de nouveaux clients, et même si ça doit cannibaliser sur les confrères, que l’on ne s’en félicite pas en 4X3 !

En cette période de fin d’année, ce n’est vraiment pas ce que j’aurais aimé voir pour m’attirer vers vos salons, on en reparle à la prochaine campagne!

N’hésitez pas à consulter l’article sur Castel, histoire de voir que tout le monde a le droit d’en prendre pour son grade! Sinon, vous pouvez toujours aller consulter le lien pour le guide de formation “Jungle Digitale” dans l’accueil!

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *