Vendre du vin sur internet: 10 améliorations faciles

Merci de liker

Cette édition 2019 de Vinexpo aura eu au moins eu UNE utilité. Prouver que les “distributeurs” de la filière ne savent définitivement pas ce que c’est que vendre du vin sur internet!

vendre du vin sur internet
Le 13 Mai, lors de la 1ère journée de Vinexpo bordeaux, une salle comble attendait du contenu de qualité face à un panel de “professionnels” de la distribution en ligne.

J’étais venu sur le salon Vinexpo pour assister à cette conférence sur l’e-commerce ( la liste des participants ici ) avec l’ambition d’y apprendre beaucoup de choses sur les pratiques de la vente de vin sur internet. Il s’est avéré qu’entre les problèmes matériels liés à la présentation powerpoint qui coince, l’anglais approximatif de certains intervenants du panel limitant les échanges et l’objectif qui n’était clairement pas celui que j’attendais, j’ai vite déchanté.

J’ai donc décidé ici de présenter mon propre travail de recherche pour aider les vignerons qui cherchent à améliorer leur présence en ligne et améliorer leurs ventes de vin. Voici donc les 10 améliorations faciles que vous pouvez implémenter sur votre site en ligne pour vendre du vin sur internet!

Méthodologie pour vendre du vin sur internet:

Pour préparer cet article, j’ai simplement effectué des requêtes types sur le moteur de recherche Google en navigation privée afin de découvrir quels étaient les sites qui se positionnaient le mieux pour vendre du vin sur internet.

J’ai délibérément mis de côté les sites de distributeurs car mon objectif reste avant tout d’offrir au vigneron la possibilité de vendre par lui même ses propres produits en direct depuis la propriété cf marketing de contenu pour vigneron, mon guide gratuit pour aider à mieux vendre en ligne par exemple.

Pour analyser les différents sites que j’ai choisi, j’ai donc réfléchi aux requêtes les plus utilisées par les utilisateurs d’internet quand il s’agit d’acheter du vin sur internet :

  • “acheter du vin en direct”
  • “acheter du vin à la propriété”

Il faut savoir que les 2/3 des sites visités pour une requêtes vont vers les 3 premières réponses du moteur de recherche (hors “annonces”, c’est à dire publicités se situant avant les résultats “organiques” car payées par les sites lors de l’achat de mots clés en enchère via Google Ads).

Premier constat, aucun site de vigneron ne ressort dans les trois premiers résultats de recherche sur les deux requêtes citées (j’ai aussi fait le test en rajoutant les mots clé “vin biologique” et “vin nature”).

Donc si l’internaute ne prend pas le temps d’affiner sa recherche, il sera donc tenté d’aller chercher son vin sur des sites comme les grappes, WineandCo, avenue des vins et bien d’autres …

Je me permets quand même de remettre en question cette analyse qui dit qu’il faut absolument se trouver dans le trio de tête pour espérer avoir du trafic sur son site Internet. Évidemment, être bien référencé assure des visites régulières sur son site. Pour autant, une personne voulant effectuer des achats de vin sera, je pense, plutôt curieuse. C’est un peu comme dans un supermarché :

  • les “annonces” = Les produits en promo dans l’allée centrale du magasin.
  • Les premières position = la tête de gondole du rayon.
  • Les résultats suivants = le fond de rayon.

Et pour avoir passé du temps à travailler dans les rayons vin de grande surface, beaucoup passent plus de temps à “chiner” dans le rayon, plutôt que sur les produits mis en avant à grand renfort de communication. Sauf pour les Foires aux vins, ce qui veut donc dire, que les domaines peuvent avoir de la visibilité dans les pages de recherches 2 ou 3 ou 4 de Google, mais un peu de référencement naturel pour remonter dans les résultats doit aussi pouvoir les aider à générer des visites sur leur site internet.

Vendre du vin sur internet: Comment faire mieux?

Déjà, je félicite les domaines suivants ( ordre aléatoire ) pour leur travail sur leurs sites internet. Ils permettent de “sortir” du lot et offrent au consommateur une alternatives aux sites de distributeurs:

Chacun de ces sites, avec ses propres atouts, réussit à optimiser son référencement pour sortir honorablement dans les pages de recherche Google. Malgré cela, tout n’est pas exempt de défaut et c’est ce que ici je vais tenter d’améliorer. Alors les gars, à vos carnets de note et préparez vous à contacter vos web développeurs dans la foulée.

1- Site interdit aux moins de 18 ans:

Et oui, j’ai été très surpris de voir que beaucoup de sites ne proposaient pas cette mise en garde avant d’entrer sur leur site. Soyez respectueux de la loi, le consommateur vous le rendra. Ça prend très peu de temps pour insérer un extension de restriction. Cet article pourra vous y aider.

2- Le httpS, obligatoire pour vendre du vin sur internet:

Une autre chose qui m’a surpris. Beaucoup de sites sont encore en http et non en https. la différence? le https sécurise votre site et optimise votre référencement sur Google. c’est simple et gratuit. demandez à ce que ce soit fait. Pensez aussi que cela rassure le client pour effectuer ses achats.

3- Balises sous exploitées:

On rentre dans des aspects techniques, mais votre développeur saura de quoi on parle. Je vois encore trop peu de sites qui structurent leurs pages. il faut utiliser toutes les ressources à votre disposition pour que google comprenne comment votre page s’articule. Ajoutez donc des balises title (H1, H2 …) des listes à puce et des url personnalisées pour chacune de vos pages. Pensez aussi à utiliser la balise ALT pour nommer les images que vous utiliser, avec les mots clés que vous cherchez à atteindre!

4- Les mots clés au forceps:

J’ai vu beaucoup de sites présenter du contenu sympa, puis à la fin de l’article, sont balancés à la volée tous les mots clés optimisant le référencement. Sans phrase, sans rien. juste pour apparaitre dans la page. Pensez à l’expérience utilisateur ! La personne qui va lire ça ne va pas comprendre ce que ces mots font là. Cela pénalise fortement la crédibilité de votre site et renforce l’idée de l’utilisateur de ne pas acheter.

5- Les hauts et bas de page:

Dans le développement web, on les appelle Header et Footer. Ils servent à intégrer des fonctionnalités normalement non visibles par l’utilisateur ou sans réel intérêt pour lui. Je vois beaucoup de sites qui laissent trainer des bouts de code dans ces endroits et ça renforce l’idée d’un site fait à l’emporte pièce et contribue à ne pas rassurer le potentiel client qui souhaite, je vous le rappelle acheter du vin sur votre site internet. Donc offrez lui une expérience exemplaire.

6- Les redirections 404:

Mon dieu, elles sont légion. KEZAKO? Ce sont des pages qui pointent sur … rien. Soit parce que le contenu a été effacé et vous avez oublié d’effacer l’url qui s’y rapporte, soit parce que le contenu vers lequel vous renvoyiez (un partenaire par exemple) a, lui, supprimé son contenu sans vous prévenir. Pensez à régulièrement utiliser la Google search Console, c’est un allié précieux pour savoir si votre site comporte des erreurs 404. Et pareil, un site sans erreur de ce genre, renforce la sécurité du consommateur pour acheter vos produits. La search console est aussi très utile pour savoir si vos pages sont indexées par Google. On en parlera prochainement.

7- Optimisez votre page “mon compte”:

Très souvent, les utilisateurs arrêtent leur parcours d’achat car les renseignements à fournir sont fastidieux à intégrer. Facilitez leur la vie avec une inscription rapide à votre site grâce à Google ou Facebook. En deux clics le compte est créé. Des outils comme SuperSocializer pour WordPress vous aident à proposer cette option.

8- Pas assez de multicanal:

Et là je vais essentiellement parler de vidéo. on le sait, aujourd’hui, ce qui incite les gens à consommer du contenu, c’est la vidéo. Mais il y a un problème lorsque l’on a un site internet: Si l’on met trop de vidéo sur le site, on va l’alourdir, et donc faire augmenter le temps de chargement des pages…. et ça le client déteste. Mon conseil: Créer une chaîne Youtube pour vos vidéos. C’est gratuit, c’est simple à faire, encore une fois allez voir mon guide complet qui vous aide à le faire.

9- Maillage interne des pages:

Google aime lorsqu’un site propose des pages qui sont liées entre elles par des liens, des ancres. Les menus permettent de guider les utilisateurs d’une page à l’autre, mais n’hésitez pas ajouter des liens directement dans le corps de vos contenus pour renvoyer vers un article complémentaire, une page produit ou l’accueil de votre site. Choisissez intelligemment vos liens en interne, vous enverrez de bons signaux à Google pour le référencement et optimiserez le parcours du client pour mieux vendre du vin sur votre site internet.

10- Trop de sites vitrine: mettez des boutiques

Vous avez presque gagné la course, vous avez un référencement sur google qui vous offre de la visibilité et du trafic sur votre site mais vous proposez de passer une commande en téléchargeant un bon de commande en pdf. Pourquoi? Aujourd’hui, installer une boutique en ligne c’est gratuit. Utilisez des extensions comme woocommerce et des solutions de paiement sécurisés comme Paypal ou Stripe. Demandez le de suite à votre développeur! Vous êtes là pour vendre du vin sur internet je vous rappelle!

Vous voilà prêt à vendre du vin sur internet!

il existe encore énormément d’actions à réaliser sur vos sites pour être optimisés. La compression de vos fichiers média, l’implémentation des outils d’analyse Google ou pixel Facebook. les backlinks de sites extérieurs, des liens qui pointent vers des sites partenaires sont importants. Nourrir régulièrement votre blog, optimiser vos contenus SEO avec Yoast par exemple etc…

Le plus simple: Envoyez cet article à votre web développeur et demandez lui comment vous vous situez par rapport à ces différents points. Ce sera déjà un premier pas vers la réussite. Pour aller plus loin dans l’échange, je vous propose de me contacter en cliquant ici .

Il est toujours temps de tous s’améliorer, moi le premier et pour terminer, même les meilleurs font des erreurs, visez celle là!

vendre du vin sur internet
ya comme une petite erreur de français ….

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *