Narcisse, Sisyphe, Midas ou Prométhée? ou les 4 sur Facebook

Merci de liker

Votre personnalité facebook c’est quoi?

Narcisse:

Tel le beau chasseur Thébéain, vous vous aimez. Est-ce un mal? Non. pour avancer, l’estime de soi est un facteur important. Le problème de Narcisse c’est qu’il est aveuglé par sa propre beauté qu’il n’en discerne même pas le ridicule de la situation. Reculez un peu du rivage, prenez de la distance par rapport à ce que vous présentez aux autres. Construire sa marque autour du personnage que l’on est OUI, faire de ce personnage une caricature NON, le potentiel de vigneron est tellement beau.

Sisyphe

“Il faut imaginer Sisyphe heureux” disait Camus. C’est tellement vrai. Vous êtes un bosseur et facebook est pour vous un OUTIL que, sans relâche, vous cherchez à maîtriser pour en extraire tout le potentiel pour votre propriété. Est-ce un mal? Non. Personne ne vous reprochera de travailler le développement de votre activité avec les ressources mises à votre disposition. Le problème, c’est que l’aspect besogneux de votre présence sur Facebook retire toute attractivité pour vos followers. Travailler sans relâche OUI, ne pas considérer votre audience et ses besoins NON, vous avez tant à leur offrir.

Midas

Successfull vous êtes! Par le travail et l’abnégation vous exprimez toute votre joie sur Facebook, le résultat de votre réussite en somme. Vous avez trouvé la formule qui transforme vos raisins en OR massif. A la différence de Narcisse, ce n’est pas tant vous même que vous aimez mettre en avant mais vos actions positives sur votre activité qui vous ont amené au succès. L’or appelant l’or, vous êtes constamment en recherche de plus de résultats à présenter. Est-ce un mal? Non. Tout le monde a le droit de chercher le succès. La forme insatiable que le succès revêt doit vous obliger à un moment donné de vous poser la question: Pourquoi j’en veux plus? Ne brisez pas ce lien fragile avec votre communauté Facebook durement gagnée. Autorisez-vous une pause et appréciez le trajet parcouru. Et profitez de ce que vous avez crée avec eux.

Prométhée

Vous avez fait le choix du don de soi. Prométhée a livré le feu aux hommes, vous livrez sur facebook du contenu sans regarder au bénéfice que vous pourriez en retirer. La forme la plus pure de “compagnie”. Et dans la milieu du vin, on sait ô combien le symbole du pain est important! Est-ce un mal? Non. Pour le coup, peut-on vous reprocher quelque chose? Je dirais oui évidemment. trouvez l’équilibre entre “donner et recevoir”. Si vous ne recevez rien en retour, les contenus que vous offrez perdent de la valeur. Facebook doit être pour vous un lieu de partage… et le mot veut bien dire ce qu’il veut dire. N’ayez pas peur de proposer un bien ou un service qui vous offrira quelque chose en échange. Avec tout ce que vous offrez à côté de façon désintéressée, vos fans n’en seront que plus friands!

Alors vous êtes qui?

Vous vous doutez bien que peu de monde est tel ou tel “persona”. On est très souvent un peu tout ça, malgré tout, un de ces traits de caractère doit vous représenter plus que les autres. Trouvez-le et travaillez dessus. On trouve toujours à s’améliorer dans la vie !
Merci d’avoir pris le temps de lire ce message et à très bientôt.

Julien le V’infopreneur

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *